Histoires de radio

Guyane:
Montsinéry, le centre émetteur international de Télédiffusion De France




Un centre émetteur ondes courtes qui a fini par produire plus d'énergie qu'il n'en a consommé et qui rapporte toujours de l'argent à TDF !



Décentraliser l'émission et se rapprocher des cibles de diffusion.

En janvier 1981, le gouvernement de Raymond Barre décide la construction d'un centre émetteur ondes courtes en Guyane Française.

Maurice Rémy, PDG de TDF retient le site de Montsinéry à 40 km de Cayenne. 127 hectares sont cédé par l'état pour le franc symbolique à TDF. L'état prend en charge l'indemnisation des agriculteurs expropriés.

Le 23 janvier 1984, le premier des trois émetteurs Thomson est mis en service.

Une inauguration en grandes pompes.

Le 22 février 1985 Georges Fillioud, secrétaire d’état du premier ministre chargé de la communication inaugure, le centre.

Le projet comprend 3 émetteurs de 500 kW 5 groupes d'antennes rideaux supportées par 11 pylônes. Le second émetteur démarre le 2 avril 1985 et le 3ème émetteur le 2 juillet.
 

Développement et sous-location.

Dès 1986, en plus de la diffusion de RFI, le centre s'ouvre progressivement à d'autres radiodiffuseurs: Radio Japon, Radio Suisse Internationale, Radio Chine Internationale et pour finir la BBC en 1997

1991 Radio France Internationale et TDF ont signé, dans le cadre du contrat d'objectifs passé entre l’État et RFI, un contrat de radiodiffusion pour une durée de 20 ans.

Ce contrat prévoit le renforcement, le renouvellement et l'extension des moyens de diffusion, et définit les conditions d'exploitation des nouveaux émetteurs et antennes ondes courtes qui permettront à RFI d'augmenter considérablement la qualité de sa réception en Afrique, en Europe, au Moyen Orient et en Amérique.

Des antennes Alliss sous le soleil des tropiques.

Dans ce cadre, 2 groupes « Alliss » de 500 kW sont prévus pour le centre de diffusion international de Guyane.

Deux parcelles de terrains sont achetées à bas prix pour étendre le centre.

En 1994, TDF a installé deux antennes dites «Toucan» : une pour les besoins de Radio France Internationale et une pour Radio Suisse Internationale qui était louée par Swisscoom.

Comme à Issoudun, chaque antenne «Toucan» , appelée aussi antenne « Alliss », fait environ 80 m de haut et 60 m de large. Le fut principal supporte la structure de l'antenne.

À la base du fut se trouve le bâtiment technique : un bunker qui abrite le bloc émetteur d’une puissance de 500 kW ainsi que le système de rotation de l’antenne rideau.

Place au nouvelles technologies.

2008, Montsinéry se lance dans l'émission en transmission numérique DRM sur une des installations Toucan. La puissance est de 150 kW RMS avec l'émetteur et de l'antenne Toucan 1.

TDF abandonne la diffusion.

Le 1er Avril 2013, l'opérateur TDF à arrêter le fonctionnement du centre de diffusion international en ondes courtes. Le démantèlement doit suivre.

Le maire de la commune, Mr Patrick Lecante, souhaite des compensations de la part de TDF et souhaite récupérer le terrain qui avait été offert pour une croûte de pain à TDF.

Des bénéfices sous un ciel étoilé.

Le ciel étoilé est une expression indiquant que l'orpailleur aperçoit de nombreuses paillettes d'or dans le fond de sa bâtée.

L'expression a fait réfléchir TDF, qui, devenue une société privée, ne veut en aucun cas rendre le terrain à la Commune.

Elle propose de revendre les terrains à la commune entre 300 et 500 fois le prix d'achat payé par TDF de droit public et n'a que faire des compensations économiques demandée par Patrick Lecante.

Elle propose uniquement à ses 6 employés d'être reclassés dans d'autres sections de TDF, à condition qu'ils suivent des formations !

Un nouveau projet Toucan voit le jour.

Après de longues négociations, un projet dénommé « Toucan » voit le jour : Une centrale photovoltaïque qui sera construite sur l'ancien site du centre émetteur. Le projet Toucan permet de produire de l'énergie renouvelable et donc de limiter la dépendance énergétique de la Guyane.

Il a comme spécificité de stocker l'énergie solaire à grande échelle : Dans un container, des dizaines de batteries stockent l'énergie solaire, permettant à la population locale de disposer de l'électricité à la tombée de la nuit.

Le chantier a créé 60 équivalent temps plein en CDD et 3 à 4 emplois CDI directs et indirects par la suite.

La station procure des revenus aux entreprises locales, aux les collectivités, sans oublier, à TDF : La station photovoltaïque loue par bail emphytéotique le terrain, ce qui occasionne des retombées financières pour le groupe TDF. Celui-ci reste finalement propriétaire du terrain.

Merci à Rémy Jounin www.radioexpertise.com pour les photos ainsi qu'a TDF et à la Mairie de Montsinéry Tonnegrande.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Ascension
Burundi
Canaries
Congo-RDC
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Maroc
Rwanda
Sahara
Amérique
Antigua
Argentine
Bonaire
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Guyane
Montserrat
Venezuela
Asie
Armenie
Chine
Coree-du-Nord
Coree-du-Sud
Guam
Iran
Japon
Kuwait
Mongolie
Pakistan
Palestine
Sri-Lanka
Taiwan
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Italie
Lituanie
Malte
Moldavie
Monaco
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Suisse
Tchequie
Vatican
Océanie
Australie
New-Zealand

Légendes des photos.

-
-
-
-
-
-
-
-

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.