Histoires de radio

Danemark:
Style radio pirate, la mystérieuse station World Music Radio




Une station créée par 4 jeunes qui débuta en Hollande pour se terminer au Danemark en passant par Andorre, Afrique du Sud.



World Music Radio (WMR) a commencé ses émissions en 1967, l'émetteur ondes courtes diffusait, en toute illégalité, sur 6250 kHz depuis la ville d'Alkmaar au Nord des Pays-Bas. C'était l’œuvre de 2 jeunes accompagnés de leur frère respectif, dont j'ai oublié les noms.

Les émissions étaient diffusées le dimanche matin et par la suite, le samedi et le dimanche. Le programme était constitué d'un mélange des meilleures musiques et hits du monde entier.

Les autorités ont mis presque 6 ans avant de réagir, les ondes courtes n'était pas leur première préocupation et la station diffusait en dehors de leurs heures de bureau. Ce n'est que 19 août 1973 que la station doit arrêter ses émissions, l'émetteur est confisqué par l’administration néerlandaise des télécommunications. Ironie du sort, c'est au moment du lancement d'une émission en français réalisée à Bruxelles.

De 1973 à 1976, WMR était à la recherche d'un émetteur, elle ne voulaient plus être une station pirate et elle n'avait pas le soutien nécessaire pour obtenir une licence aux Pays-Bas.

La station veut alors se transformer en producteur de programmes : elle souhaite lancé le projet d'une chaîne musicale paneuropéenne proposée à plusieurs stations. Finalement elle s'orientera vers la location d'heures d'antennes sur une station légale. Des négociations sont lancées avec Radio Andorre.

En juin 1976, WRM et Radio Andorre signe un accord : Un programme hebdomadaire de WMR est diffusé par l'émetteur ondes courtes de Radio Andorre sur 6230 kHz. L'expérience durera 4 ans, WMR arrete en 1980. Quelques mois après c'est Radio Andorre s'arreta définitivement : l'Etat ne lui renouvelant pas sa licence.

WMR se tourne alors vers leurs homologues italiens de Radio Milano International: la première radio libre d'Italie. Une station qui avait été fondée par quatre jeunes comme WMR. RMI avait toutefois eu plus de chance : elle avait été légalisée en 1976. La collaboration avec RMI ne durera que 1 an.

1982 Stig Hartvig Nielsen, un homme de radio a rejoint l'équipe. Il était actif depuis le début des années 60 en radio, c'est un ancien de la station pirate scandinave Radio Viking.

L'année suivante, après la fin du monopole de la radiodiffusion danoise en 1983, Nielsen est contacté par des professionnels de la radio locale FM dans le Jutland.

En revanche, le projet paneuropéen World Music Radio a été arrêté faute de perspectives financières 1990 et WMR se limite à nouveau à la production de programmes.

Un an plus tard, en 1983 Radio Dublin a diffusé les programmes de World Music Radio sur ondes moyennes (5kW). En février 1989 l'expérience de Radio Dublin se termine par la saisie de l'émetteur par les P & T irlandaises.

Les programmes de World Music Radio ont été diffusé via des stations FM en Italie et en France.

1996, Stig Hartvig Nielsen changea d'avis et veut relancer une station ondes courtes. De juin à septembre, il diffuse le programme Radio ABC, ou il travaillait également, depuis l'émetteur de Kaliningrad sur 7570 kHz. Les tests sont concluant mais rien ne vaut le nom de World Music Radio !

En 1997, WMR se reforme et aménage des bureaux et un studio au Danemark. WMR loue des tranches horaires en utilisant les puissants émetteurs de Radio RSA à Meyerton en Afrique du Sud. Ce centre avait été privatisé en 1992 et est exploité par Sentech. Cet émetteur de 250 kW offrant une couverture de l'Afrique et de l'Europe mais après quelques mois, les émissions sont suspendues : Des raisons budgétaires en sont l'origine, elle n'arrive pas à décrocher des contrats publicitaires et le sponsoring est insuffisant.

Au début de 2003, les préparatifs pour relancer le WMR ont de nouveau commencé. Cette fois la station veut bénéficier de la libération des ondes au Danemark et disposer de ses propres émetteurs, comme ce fut le cas à Alkmaar de 1967-1973.
World Music Radio a obtenu l'accord de principe pour émettre les émissions en ondes courtes depuis le Danemark et les fréquences de 5815 et 15810 kHz lui sont attribuées.

Deux émetteurs ont été commandés chez Rockwell au Canada et devaient être livrés fin 2003. La construction de nouveaux bureaux et d'un nouveau studio en direct ont été achevés en février 2004. Avec retard, les émetteurs à ondes courtes sont finalement arrivés en avril 2004.

Pendant ce temps, de nouvelles antennes avaient été érigées près de Karup dans le Jutland central, au nord du Danemark. Les premières transmissions d'essai ont débuté le 9 mai 2004 sur15810 kHz et le 18 mai sur 5815 kHz.
L'émetteur pour 5815 kHz a fonctionné la plupart du temps à la moitié de la puissance (environ 6 kW) et la réception était bonne jusqu'à environ 1 000 km du Danemark, encore plus pendant la nuit. Par contre, les résultats des transmissions d'essai sur 15810 kHz ( avec 500 W) ont pris fin le 17 juin car les résultats étaient médiocres

WMR était également disponible sur le web en streaming audio et sur FM 104,2 MHz près d'Aarhus.

WMR recherche des membres. Elle crée le «WMR supporter» pour se financer, un bulletin d'information mensuel est édité et un T-shirt avec le logo WMR était offert.

Le 8 janvier 2005, une tempête d'ouragan a détruit l'antenne de World Music Radio (WMR) sur le site de l'émetteur près de Karup, dans l'ouest du Danemark, et a fait taire la radiodiffusion WMR sur 5815 kHz (7 kW).

Après une pause de 13 ans, WMR est de retour en ondes courtes. La diffusion sur la nouvelle fréquence de 5840 kHz a commencé aujourd'hui le 7 janvier avec un émetteur de 100 W seulementet une antenne V inversée sur un site près de Randers, au Danemark. Plus tard, 927 KHz ondes moyennes et 15805 kHz ondes courtes seront ajoutés.

Le format musical est la musique du monde tropical, et WMR peut également être entendu via le streaming en ligne à www.wmr.radio.

Merci à Jean-Marc Courrèges-Cénac d'ATOMIC RADIO (http://www.atomicradio.fr) pour la photo de l'antenne logpériodique de l'émetteur ondes courtes de 25 kw de Radio Andorre (qui est aujourd'hui démontée.)
Elle a servi à Radio Andorre pour émettre ses émissions ansi que celles de WMR et d'Adventist World Radio et de Radio Scandinavia.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Ascension
Burundi
Canaries
Congo-RDC
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Maroc
Rwanda
Sahara
Amérique
Antigua
Argentine
Bonaire
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Guyane
Montserrat
Venezuela
Asie
Armenie
Chine
Coree-du-Nord
Coree-du-Sud
Georgie
Guam
Iran
Japon
Kuwait
Mongolie
Pakistan
Palestine
Sri-Lanka
Taiwan
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Italie
Lituanie
Luxembourg
Malte
Moldavie
Monaco
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Suisse
Tchequie
Ukraine
Vatican
Océanie
Australie
New-Zealand

Légendes des photos.

- Promo de la station
- WMR à Andorre, L'Antenne est au dessus du toit
- Antenne OC (Photo Jean-Marc Courrèges-Cénac)
- Les antennes en Afrique du sud (Photo SENETECH)
- Le centre émetteur de Meyerton (Photo SENETECH)
- Studio dans les années 1973 (Photo WMR)
- L'émetteur OC 10kW au Danemark (Photo WMR)
- L'antenne dipole au Danemark (Photo M Fremy)

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.