Histoires de radio

Chypre:
Après 50 ans la VOA peut enfin s'installer à Chypre !




C'est finalement Monaco qui a permis à la VOA et à Radio Sawa de s'installer sur l'Ile de Chypre. Aidés sans le vouloir par la radio allemande Deutsche Welle.



En 1949, l'agence de presse Reuters communique que le gouvernement des États-Unis a reçu l'approbation du gouvernement chypriote d'ériger une station-relais sur leur île.

Plus de 2 ans après, un communiqué de la Voix de l'Amérique précise que le site disposera d'un émetteur ondes moyennes de 1000kW et deux émetteurs ondes courtes de 35 et 50 kW. Le budget est de 6,1 millions $.

Cependant, le 7 novembre 1952, l'ensemble du projet pour VOA Chypre a été supprimée, en raison de problèmes : un veto de l'armée britannique mais en réalité, sur l'ordre du Foreign Office de Grande-Bretagne.

L'année suivante, la V.O.A. Se fait entendre sur 6790kHz via les petits émetteurs ondes courtes de 7,5kW de l'ex-Near East Broadcasting Station de Sharq al Adna qui venaient d'être réinstallés à la base militaire britannique de Zygi sur Chypre. Je suppose que ces émissions ont été autorisées dans l'attente du développement de la VOA en Grèce. Ces émetteurs ont également été utilisés par les Britanniques comme “Numbers station” pour le MI6.

Le veto britannique a été maintenu même après litispendance de l’île. Outre le refus aux Américains, par la suite la France et l’Allemagne ont reçu les même fins de non recevoir à leurs demandes.

Des refus justifiés par des raisons de sécurité militaire. Il est vrai que le sommet de l’île (Mont Olympe) disposait du radar le plus puissant du monde, que le Cap Greco abritait une station du réseau échelon et enfin la base de Agios Nikolaos était, et est toujours, une station d'écoute du MI6 et du NSA.

En 2001, les temps ont bien changé: Les stations d'écoute du MI6 ont étés démantellée et Chypre a moins d'intérets pour l'armée britanique. De son côté, la Voix de l'Amérique ne dépend plus de l'USIA: Les stations du vers l'étranger du gouvernement américains sont toutes regroupées dans le Broadcasting Board of Governors et l'International Broadcasting Bureau est l'organisme responsable de l'ensemble des relais et émetteurs. Parmis ses station, il y a : - Voice of America (général); Radio Europe Libre (émissions vers les anciens pays de l'est); Radio Liberty (émissions vers la Fédération de Russie); Radio y TV Marti (émissions vers Cuba); Radio Free Asia (émissions vers Chine) et MBN (Middle East Broadcasting Network, Radio et TV Sawa : en arabe  et Radio Fara pour l'Iran).

C'est maintenant le BBG qui demande à l'IBB d'étudier l'installation d'un émetteur à Chypre. Une nouvelle étude a permis aux Américains de constater que l'endroit idéal était le Cap Greco. Comme c'est également le temps des économies et des alliances. Le Broadcasting Board of Governors  demande à Radio-Monte-Carlo Moyen-Orient d'exploiter ensemble la station.

Cet accord tombe bien car le SOMERA avait commandé de nouveaux émetteurs en vue d'une exploitation commune avec le Deutshe Welle: Deux émetteurs Thales S7HP de 600 kW ! Pour des raisons budgetaires, la Welle s'est ensuite retirée du projet et la rentabilité de la station est au plus mal.

La station de M-C Doualiya devient un centre émetteur commun : Le BBG utilise un émetteur S7HP 600 kW de Thales et construit 3 pylônes supplémentaires.
C'est le personnel de RMC qui s'occupe de la maintenance de l'ensemble des émetteurs. L'entretien des antennes est du ressort de chacun des exploitants.
La location rapporte 1.250.000.000€ à la SOMERA. De plus, BBG a pris en charge le coût d'importants travaux de rénovation de l'ancienne antenne de RMC-MO qui était en service depuis vingt-cinq ans.

15 Juin 2002, le B.B.G. commence à émettre sur 981 kHz et diffuse les programmes de la VOA et de Radio Sawa (en Arabe 24h/24) et passe sur 990 kHz en 2003.

L'émetteur américain est maintenant contrôlé et commandé à distance depuis le centre de contrôle de l'International Broadcasting Bureau situé à Biblis en République Fédérale d'Allemagne. Le système contrôle également les émetteurs du BBG en AM FM et TV d’Afghanistan, Irak, Jordanie, Palestine, Tadjikistan et de Chypre. La commutation des modulations et la montée vers les satellites est réalisé dans l'autre centre émetteur historique de Radio Europe Libre à Lampertheim (RFA).

Radio Sawa est exploitée par le Moyen-Orient Broadcasting Networks, Inc. (MBN).
Suite aux réduction du budget du BBG, les émissions sur ondes moyennes de Radio Sawa doivent être réduites ou supprimées pour 2019.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Ascension
Burundi
Canaries
Congo-RDC
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Maroc
Rwanda
Sahara
Amérique
Antigua
Argentine
Bonaire
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Guyane
Montserrat
Venezuela
Asie
Armenie
Chine
Coree-du-Nord
Coree-du-Sud
Georgie
Guam
Iran
Japon
Kuwait
Mongolie
Pakistan
Palestine
Sri-Lanka
Taiwan
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Italie
Lituanie
Luxembourg
Malte
Moldavie
Monaco
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Suisse
Tchequie
Ukraine
Vatican
Océanie
Australie
New-Zealand

Légendes des photos.

-
-
-
-
-
-
-

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.